Quand l’Diable s’en mêle

Quand l’Diable s’en mêle
On ne vous a pas tout dit… juste partiellement

À l’époque du Moyen-âge, un jeune alchimiste rencontre quelqu’un qu’il ne pouvait concevoir qu’en légende et en histoire partagée par les gens, et cela depuis des siècles : le diable lui-même. Son nom est Belzébuth…
Ce très courageux Thomas arrive à mieux le connaître, il découvre à quel point cet être a été incompris à travers l’histoire…
Un récit très touchant qui vous fera sourire, pleurer et voir le monde sous un nouveau jour…

Version papier sur Amazon
eBook sur Amazon ou sur Kobo

Voici un extrait :

À la maison de Thomas

Gaspar arriva à l’heure à la maison de Thomas. Il était très curieux de savoir où tout cela le mènerait. Thomas l’invita à s’asseoir à la table, en tirant une chaise, qui était un tabouret aux yeux de Gaspar. Il lui servit une tasse de thé dans une belle tasse blanche qui se changea ensuite en une tasse de céramique rugueuse au toucher des mains de Gaspar.
Inconnu de Gaspar, Thomas devint témoin de la métamorphose, aussitôt que l’objet toucha les mains de Gaspar. Thomas voyait les belles chaises et les belles tasses, mais Gaspar voyait et touchait les vieux tabourets usés et savourait lentement son thé dans une vieille tasse.
Thomas dut faire de son mieux pour que Gaspar ne suspecte rien puisqu’il sourit réalisant ce que Belzébuth lui avait dit  : « Personne ne sera en mesure de voir ce que vous voyez ». Il s’en souvint.
– Êtes-vous à votre aise ? demanda Thomas.
– Autant que je peux l’être avec ce que vous avez, je suppose.
Gaspar maugréait, étant si inconfortablement assis.
– D’accord, dit Thomas. Il est maintenant temps de vous donner la raison de mon invitation. J’ai rencontré Belzébuth en personne.
– Quoi ? Cela ne peut pas être. Êtes-vous devenu fou ? dit Gaspar, se retirant de la table, faisant tomber le tabouret et se tenant debout, incrédule.
– Attendez, dit Thomas. Je dois vous dire sous quelles circonstances tout cela s’est produit. Je ne suis pas fou Gaspar.
– Ça a vraiment, mais vraiment besoin d’être très convaincant, Thomas. Je n’aurais jamais cru que vous me diriez une telle chose de toute ma vie  !
Thomas se dirigea vers l’une des étagères et prit le livre pour le présenter à Gaspar.
Comme il se rassit sur le tabouret, Thomas le rassura et il finit par se calmer.
Il posa le livre sur la table et Gaspar ne savait pas quoi penser de cette couverture en cuir tout brûlé. Gaspar, sans aucune hésitation, était sur le point d’ouvrir quand Thomas posa sa main sur la sienne pour l’en empêcher. Il y avait un bruit de crépitement venant du livre.
– Non pas tout de suite Gaspar ! Pas maintenant. Je dois vous dire quelque chose avant que vous l’ouvriez.

Version papier sur Amazon
eBook sur Amazon ou sur Kobo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *