Se former

office-419965__180          Pourquoi se former ?

Investir en soi et en sa formation est le meilleur investissement que vous puissiez faire. Une fois formé, vous pouvez avancer vers le but que vous vous êtes fixé.
Vous n’êtes plus vous-même, mais vous devenez une version améliorée de vous-même !

Mon expérience personnelle

En tant qu’enseignante au collégial, j’ai dû organiser plusieurs formations durant de nombreuses années. Dommage que ce ne soit plus un domaine très couru. J’aurais eu plusieurs formations à vous offrir (en textile). 🙂 Mais… comme on disait à l’époque : Le textile mène à tout ! Voir l’article Mon premier livre.

Mais par quoi commencer ?

Lorsque j’ai voulu créer une activité sur internet, j’ai commencé par des abonnements avec les fanatiques de programmation Apple (en anglais). J’ai appris un peu, malgré moi, mais ce n’était pas ce que je voulais. N’étant pas intéressée, je ne pouvais pas mettre cela en application. Tous ces langages informatiques me rebutaient.

En même temps, j’ai appris à utiliser un logiciel de traitement de texte, capable de se transformer en word, pdf et epub. Ce dernier étant le logiciel approprié pour les ebooks.
Mon traitement de texte préféré s’appelle Pages et je m’en sers à tous les jours.
J’ai alors corrigé et formaté les manuscrits de mon auteure (unique au départ). Et je me suis aperçue que j’aimais lire et corriger ces histoires. J’en suis encore captivée, d’ailleurs.

On est loin de la correction des travaux d’étudiants.

Voici une petite anecdote :

Quand j’ai commencé à enseigner (au collégial), mes collègues me disaient à quel point ils détestaient faire la correction des travaux. Je ne comprenais pas, et je leur dis : Je vous gage que moi, je vais aimer cela.

Quelque temps plus tard, j’ai dû admettre comme eux que c’était loin de m’intéresser et que je faisais n’importe quoi d’autre (même le ménage :-)) pour ne pas confronter la pile à corriger.

À travers les fautes d’orthographe, les phrases parfois incompréhensibles, je devais deviner si l’étudiant avait compris ce qu’il avait fait au laboratoire avant de rédiger son rapport. Vérifier ses calculs, son raisonnement, etc.
Je devais également les comparer entre eux (car eux le font) pour m’assurer de l’équité entre chacun d’eux.

J’ai essayé différentes façons de faire : avec ou sans critères, et ce qui m’a frappé, c’est que le résultat était le même.
Pour éviter leur critique, je rédigeais tous les commentaires nécessaires sur leur copie. C’est plus long, mais c’est comme ça que je m’en suis sortie, et qu’ils ont pu s’améliorer au fur et à mesure.

Mon site web

Ensuite, il me fallait apprendre à manipuler le logiciel de création de site web qui se trouvait déjà sur mon ordinateur (le iWeb de Mac).

Grosso modo, quand on comprend le principe d’ajouter des liens dans Word, et des fragments html dans les widgets, on se débrouille assez bien avec le reste.

J’ai appris un peu plus tard comment ouvrir un compte Paypal, ce qui était indispensable pour vendre des livres en fichiers pdf.

Les ebooks

De fil en aiguille, j’ai trouvé des vidéos (en anglais, bien sûr) sur comment produire des ebooks dans le iBookstore de Apple. J’ai réussi, même si tout n’était pas facile ni parfait. Mais le principal, c’était d’agir, tout en respectant les nombreuses exigences requises.

Plus tard, j’ai acheté la formation du regretté Christian Godefroy pour publier les ebooks sur Amazon. Je ne l’ai jamais regrettée, je la consulte toujours à l’occasion, et je produis encore plusieurs ebooks, surtout sur Amazon.

Le blog

Si vous lisez ceci, vous savez que cet article-ci provient du blog. Ouvert le 1er juillet 2015 après avoir acheté la formation d’Olivier Rolland pour la création d’un blog. Et je m’y suis mis. Cette formation durera 7 mois. Ainsi l’apprentissage du logiciel WordPress, pas toujours facile avec tous ces plug-ins et ses nombreux menus.

Le grand avantage avec la formation me fera produire plus rapidement. Et surtout, elle me permettra d’éviter la plupart des erreurs possibles. Ces erreurs me permettraient sans doute d’acquérir de l’expérience, mais elles me prendraient tellement plus de temps pour en arriver à un résultat.
À la vitesse où tout se passe aujourd’hui sur Internet, je pense ainsi me faire connaître plus rapidement, en partageant mes expériences qui pourraient vous être utiles. Qu’en pensez-vous ?

J’assiste également à d’autres formations sur l’entreprenariat et cela m’occupe aussi (sur mon deuxième ordinateur, pour ne pas nuire à ma production). Et je m’assure que les formations fournies soient données par les meilleurs dans leur domaine, ceux qui ont fait leur preuve et qui partagent généreusement leur savoir.

Tout cela aide à ma créativité et me donne plein d’idées pour l’avenir prochain.

Conclusion

Quel merveille qu’Internet ! On peut y trouver toute la formation voulue et le plus souvent sous forme de vidéos !

Les journées ne sont pas assez longues et il n’y a pas assez de journées dans la semaine. Chose certaine, je n’ai pas le temps de m’ennuyer ni même de regarder la télé (et même Facebook).

Donc, en plus de corriger et formater des manuscrits pour en faire des ebooks, je consacre maintenant quelque temps pour écrire des articles, qui continueront à vous intéresser, je l’espère. Et cela, tout en continuant mes formations. C’est le bonheur total !

Il n’y a rien d’impossible à qui le veut !

J’espère vous donner le goût de vous former dans le domaine qui vous semble le plus approprié pour vous. Et je vous souhaite une version améliorée de vous !

MERCI à vous de m’avoir lue !

Et surtout, obtenez votre ebook gratuit !

Soyez le premier à commenter sur "Se former"

Laissez votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :