Logiciels utiles

Le choix

Des logiciels utiles pour créer votre couverture de ebook ? Voici un aperçu de ceux que j’utilise, ce qui pourrait, au besoin, vous servir.

Choisir le logiciel qui convient pour créer votre couverture de ebook est la première étape. Les plus connus : Photoshop que l’on travaille point par point, de façon numérique ou digitale, et Adobe Illustrator qui est un logiciel vectoriel (par ligne et surface).

Ce sont des logiciels dispendieux qui sont plutôt longs à maîtriser, que ce soit sur mac ou pc.

Dans le style de Photoshop, on nous propose souvent Gimp, gratuit et plus facile à apprivoiser.

J’ai trouvé, et je travaille maintenant avec Artboard, un logiciel de type vectoriel lui aussi. Il a tout ce qu’il faut pour faire le travail, sans les complexités et le coût de Illustrator.

Tout cela parait facile, mais sachez que j’ai bûché avant d’en arriver à cette solution que je vous présente ici.

Le truc

Le truc : Choisissez un logiciel qui permet l’ajout de couches successives. Ainsi, vous ajoutez une nouvelle esquisse par-dessus une autre, sans modifier cette dernière. Une fois ce système compris, the sky is the limit! Vous pouvez laisser cours à votre imagination…

Je devais, durant mes cours, utiliser et faire apprendre le logiciel Adobe Illustrator, car il était le seul à avoir la capacité de séparer les couleurs l’une de l’autre. Je vous explique pourquoi…

Anecdote

Séparation de couleurs

La séparation des couleurs et l’impression sur tissu.

Je donnais un cours qui s’appelait Impression textile, avec théorie et pratique. Chaque étudiant devait créer sur ordinateur un dessin que l’on imprimait par la suite sur du tissu, tshirt ou autres. (À cette époque, il fallait aussi leur apprendre à sauvegarder leur travail, quelques-uns l’ont appris à leur dépens.)

 

Imprimer sur du tissu

L’impression sur tissu (différente de l’imprimerie) nécessite plusieurs étapes avant que le dessin soit transféré sur le tissu, en commençant par la création du dessin.
Puis, la séparation des couleurs, qui, avant les ordinateurs, se faisait manuellement par des dessinateurs sur de grands acétates transparents (environ 12 pieds (ou 4 pieds, répétés 3 fois) par 3 pieds, la grandeur d’un cadre rotatif), chacun représentant une couleur différente selon la partie du dessin de cette couleur-là.

Le procédé

Il s’agit d’enduire les cadres (tamis) plats ou rotatifs d’une pellicule photosensible et de la faire sécher.
Les acétates, maintenant faites à l’ordinateur, servent comme écran à la lumière. En exposant le tout à la lumière, tout ce qui n’a pas été protégé par le dessin d’un acétate, reste opaque et durcit.
Le lavage des cadres permet d’ouvrir les mailles du cadre qui n’ont pas été exposées à la lumière.
De cette façon, les cadres sont libres (ouverts) à l’endroit seulement où se trouvait l’acétate (le dessin).
Ceux-ci sont alors remplis de la pâte colorée qui leur est propre, pour ensuite se transférer sur le tissu, l’un après l’autre, une couleur après l’autre.

 

Le logiciel Artboard

Celui-ci permet de créer des dessins de toutes les dimensions. Mais il ne fait pas la séparation des couleurs. Cela ne nous serait pas utile, de toute façon.

Amazon suggère, pour la couverture du ebook, un rapport de 1 pour 6. Je choisis le format légal. Et à l’aide d’un autre logiciel (BatchImageResizer), je le diminue à la grandeur voulue (34 % du fichier original). Je n’obtiens pas le 1 pour 6, mais il est accepté. Ici aussi, j’ai dû piocher et perdre beaucoup de temps avant de trouver ce petit logiciel.

Le iBookstore de Apple est beaucoup plus rigoureux dans ses exigences, mais le logiciel Artboard fournit directement les bonnes dimensions.

Le dessin

Je me sers donc des couches successives. Un rectangle de couleur pour le fond. L’autre couche avec la photo choisie, deux autres couches pour le titre du ebook et le nom de l’auteur avec l’ombre requise.

J’y ajoute mon sigle : Les productions luca. Les gens peuvent alors me reconnaitre et savoir à l’avance, qu’ils ne seront pas déçus de l’achat du ebook. De là aussi, l’avantage pour un auteur de publier avec moi. En se regroupant, de plus en plus de gens nous connaissent et apprennent à nous faire confiance.

 

Conclusion

Sur Amazon, le fichier jpg de la page couverture est accepté séparément du texte, contrairement au iBookstore de Apple.

Pour ce qui est du texte, je choisis le format epub. Ainsi, je suis certaine que personne d’autre que moi ne peut le modifier. Je le vérifie avant de le soumettre, je fais les ajustements requis, puis je le soumets à la vente sur Amazon et / ou Kobo.

J’espère que vous avez apprécié cette petite partie du métier ou de l’art d’éditer.

Et pour vous remercier de m’avoir lue, téléchargez le ebook gratuit : Plein de livres ! Vous l’aimerez !

Soyez le premier à commenter sur "Logiciels utiles"

Laissez votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :