Le professeur Lou Foc

La fabuleuse découverte du professeur Lou Foc

ProfesseurLouFocFF

 

Du théâtre comique à saveur québécoise. Vous aimez les jeux de mots ? Vous aimez les inventions ? Vous êtes plutôt du genre écologique ?
Les sujets de l’actualité ne vous déplaisent pas ? Des sujets tabous ne vous font pas trop horreur et vous avez plutôt tendance à les trouver drôles ? Voici ce qui vous attend dans cette pièce de théâtre pour humoristes.
Vous apprendrez vous aussi à dire : Oh Shitt !!! Vous en raffolerez, très certainement !

Du André Sylvestre tout craché !

Sur Amazon ou Kobo

 

En voici un extrait :

Histoire d’une découverte

– Bienvenue à l’émission : Histoire d’une découverte

L’émission qui met en valeur les plus récentes découvertes scientifiques dans le monde avec votre animateur préféré : Pat Rimoine.

Pat : Merci ! Merci ! Bonsoir amis et fidèles téléspectateurs.

Notre invité ce soir, affirme avoir mis au point un tout nouveau carburant non polluant, utilisable, renouvelable et disponible en abondance. Voici son histoire :

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs veuillez accueillir chaleureusement : Le Professeur Lou Foc.

Pat : Bonjour professeur. C’est un plaisir et un honneur de vous accueillir à cette émission.
Prof : Merci. C’est gentil.
Pat : Professeur, comment en êtes-vous venu à faire des recherches sur un nouveau carburant ?
Prof : Comme tout le monde sur la planète j’ai entendu dire que les réserves de pétroles s’épuisaient. J’ai donc décidé d’orienter mes recherches sur les combustibles alternatifs potentiels.
Pat : Aviez-vous des critères de recherche  ?
Prof : Absolument. Non polluant, utilisable, renouvelable et disponibles en abondance.
Pat : Avez-vous fini par trouver ?
Prof : Oui.
Pat : Comment ?
Prof : Un jour, je me promenais dans le vieux port. J’ai remarqué un magnifique yacht qui avait pour nom : Johnny On The Spot. Intrigué par ce nom exotique, j’ai pris la liberté d’aller sur le bateau demander ce que le nom voulait dire.
Un gentil Monsieur du nom de Johnny m’a dit qu’il avait inventé dans les années 60, les toilettes chimiques qu’il avait baptisé : Johnny On The Spot. Cette invention extraordinaire avait fait sa fortune.
En bavardant avec lui, j’ai appris que, malgré leur évidente utilité, ces toilettes avaient pour inconvénient majeur de ne pas être branché à un système d’évacuation et que leur contenu devait donc être transporté et vidé dans les égouts ce qui réduisait considérablement sa marge de profit.
Une annonce de Bud Light sur UTube m’a aussi mis la puce à l’oreille.

RomanticSleighRide

Fig. 1 – L’annonce de Bud Light où le cheval envoie…

Pat : Quel est le rapport avec votre invention ?
Prof  : C’est là que j’ai eu l’idée de trouver un débouché pour ce genre de toilette.
Pat : C’est fascinant. Comment l’association s’est-elle faite avec le carburant ?
Prof : J’avais observé que les mouches domestiques affectionnaient particulièrement le contenu de ces toilettes chimiques.
Pat : Je ne vois pas le rapport là…
Prof : J’ai tout de suite pensé que pour voler si vite, les mouches devaient utiliser un gaz et que ce gaz pourrait très bien provenir de leur pain quotidien.
Pat : Comment avez-vous réussi à démontrer cette hypothèse ?
Prof : J’ai pris un petit tas, je l’ai brassé et j’y ai mis le feu.
Pat: Qu’est-ce qui s’est passé ?
Prof : Une petite explosion malodorante.

1FF

Fig. 2 – On voit un tas, le prof avec une allumette fumante dans la main et un léger nuage de fumée. Toujours en train de mélanger.

Pat : Il y avait donc un fond de vérité dans cette théorie…
Prof : Tout à fait. J’ai refait la même expérience le lendemain avec une quantité plus importante de matière et j’ai obtenu le même résultat mais en plus gros.
Pat : Donc, ça prenait plus de produit pour produire une plus grosse explosion.
Prof : On serait tenté de le croire mais ce n’est pas le cas. On peut brasser la matière en continu et obtenir un gaz sans arrêt.

Sur Amazon ou Kobo

 

Soyez le premier à commenter sur "Le professeur Lou Foc"

Laissez votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :