Le pouvoir des mots

Introduction

Birds Of Feather Heart Solid

Des ebooks ou des livres, d’abord imaginés puis enchevêtrés de mots choisis, possèdent un pouvoir incontestable. Que ce soit pour vous amener dans un univers qui vous était complètement inconnu, ou encore pour vous faire cheminer dans la vie.

Le pouvoir des mots, un sujet qui me passionne. Alors j’ai demandé aux auteurs que j’édite : qu’est-ce que les mots possèdent comme pouvoir ? Je les laisse s’exprimer selon leur personnalité et leur vécu. Voici donc leurs réponses écrites spécialement pour vous :

D’où sortent les mots ?

D’où sortent les mots ? De la bouche, vous me direz. Bien sûr ils sortent de la bouche, vous avez raison. Mais d’où vient le pouvoir des mots ? Vous êtes-vous posés la question ? Je vais y répondre franchement : Le pouvoir des mots vient de VOUS.

Nous avons l’habitude de parler d’un être humain, n’est-ce pas ? L’humain, se compose du cerveau, du visage, du corps, des membres. L’être c’est celui qui est aux commandes. Le pouvoir part de lui. Il pense, décide, organise et ordonne. Ensuite, il dépose le tout dans son petit véhicule de chair qui, lui, le transforme en mots.

Plus l’être est déterminé à communiquer, plus ses mots sont puissants. Indéniablement, les mots ont des pouvoirs fabuleux, amusants, désastreux et même mortels. Tout dépend des intentions de ceux qui les créent.

L’être communique avec des mots et, s’il sait bien s’y prendre, il  peut devenir riche et célèbre parce que les mots, enveloppés d’une solide intention, ont un grand pouvoir sur les autres.

Par contre, celui qui se tait n’obtiendra rien même s’il est intelligent, pour la bonne raison qu’il n’exerce aucun pouvoir sur les autres.

C’est de cette façon que je comprends le pouvoir des mots.

Louise Alarie

 

Ce soliloque intérieur

Quel est votre souvenir le plus ancien ? J’ai posé cette question à plusieurs personnes et j’ai constaté qu’ils ne pouvaient généralement remonter plus loin que l’âge de trois ans. Pourquoi ? Cela m’intrigue.

Selon moi, un jeune enfant ne connait pas suffisamment de mots pour alimenter ce soliloque intérieur qui grave les évènements dans notre mémoire.

Les mots nous permettent d’identifier les choses, les actions et les sentiments. Sans eux, les perceptions de nos sens flottent en nous comme un brouillard, un nuage. Les mots les cristallisent, les rendent accessibles.

Quand les mots deviennent paroles, une grande magie s’opère et ouvre un canal entre deux ou plusieurs personnes. Des esprits se comprennent, des émotions se partagent, pour l’harmonie ou pour l’affrontement. Tout notre corps participe à cet échange. Ne dit-on pas que les gestes parlent plus fort que les paroles ? Ils peuvent même changer le sens des mots. « Ce repas est écœurant », affirmé avec un sourire, prend une tout autre signification et fait s’indigner le dictionnaire.

Assembler des mots en un texte cohérent devient un exercice de communication avec soi-même et avec autrui. Tout comme le peintre agence les lignes et les couleurs pour partager ce qu’il voit et ressent, l’écrivain fait de même avec des mots. L’artiste peut bien projeter tout son être dans son œuvre, l’observateur et le lecteur en prendront possession et y trouveront un plaisir en harmonie avec leurs propres références et sentiments.

Écrire un roman, c’est comme guider un aveugle sur un chemin que moi seul connais. Je dois lui prendre la main, avancer au bon rythme, choisir les meilleurs sentiers, éviter les embuches, lui décrire l’environnement tout en le faisant progresser vers la conclusion. Publier une histoire, c’est inviter des inconnus à voyager avec moi.

Et quand il m’arrive de relire mes textes, je refais le voyage avec plaisir, redécouvrant les émotions et les images qui ont parsemé ma route.

Normand Jubinville

 

Au-delà de leurs significations individuelles

Le pouvoir des mots va bien au-delà de leurs significations individuelles. Les mots sont utilisés comme outils pour permettre à une pensée, une histoire ou un roman de se manifester et atteindre le lecteur.

Les mots permettent à l’auteur de peindre sur ce qui ressemblait apparemment à une toile vierge. Et c’est à partir de chaque touche additionnée qu’émerge une histoire qui existait jusque-là dans un monde silencieux.

Ils sont le moyen par lequel un auteur peut apporter au lecteur diverses émotions telles que l’amour, la haine, l’espoir, le désespoir, etc.

J’espère que mon utilisation de mots présente aux lecteurs des histoires intéressantes qui, tout en les divertissant, les invite également à regarder le monde autour d’eux et imaginer ce qu’il peut être.

J’écris majoritairement de la fiction, de fantaisie et de la science-fiction. Le pouvoir des mots m’a amené jusqu’à ce point où j’ai créé plusieurs histoires qui sont offertes en français et en anglais pour que les lecteurs puissent en profiter.

Claire Manning

 

Les mots : leur musique, leur rythme, leur force, leur pouvoir

Les mots : leur musique, leur rythme, leur force, leur pouvoir. J’étais en 4e année. Nous faisions une composition dont je ne me souviens même plus le sujet. Ce que je me rappelle, c’est le résultat de cette composition. J’ai eu 95% et j’ai surtout bénéficié d’un commentaire de mon enseignante, que je peux vous citer de mémoire :

« C’est bien d’utiliser un beau vocabulaire pour étoffer une composition. Des mots qui surprennent. Lise a utilisé un mot plus savant que votre vocabulaire habituel et c’est un beau mot, mystérieux, aux nuances multiples. Le mot « angoisse ». » Ouf ! J’étais rouge de gêne, mais intérieurement tellement fière.

Ce souvenir, c’est la source de mon désir d’écrire et de ma prise de conscience du pouvoir des mots. Je m’étais rendu compte très tôt qu’on pouvait voyager avec les mots, qu’ils permettaient de s’émouvoir, que l’on devenait tout autre dans un livre, avec les mots. Mais pour la première fois, je réalisais que l’on pouvait amener les gens à voir la vie autrement avec les mots, qu’ils devenaient un bateau pour traverser la réalité et habiter un nouveau monde. Oui, je découvrais vraiment le pouvoir des mots.

Depuis, cette prise de conscience, ce sont les mots qui me permettent de pouvoir : pouvoir aller où je veux, avec qui je veux, quand je veux ! Le pouvoir c’est aussi être au-delà de l’agir. Créer un monde à partir d’une étoile. Faire rimer amour avec toujours, la peur avec jamais, l’avenir avec espoir. Pouvoir devenir chaque jour autre chose que ce que nous permet la réalité. Pouvoir être plus qu’hier, avoir des rêves aux milles couleurs, foncer vers l’avant, au-delà des limites. Pouvoir vivre la vie passionnément chaque jour.

Le pouvoir peut ne pas être avilissant pour autrui. Il peut ne pas être la suprématie de l’un sur l’autre. Il peut simplement être un partage. Le pouvoir des mots m’a appris tout cela : vouloir partager de bons moments, au-delà du temps, dans un espace qui nous rassemble. Je le vis quand je lis. Je le vis quand j’écris. Les mots, sont tout cela à la fois : le désir, la passion, la joie, la peur, le dépassement, le possible dans un monde de plus en plus difficile.

J’aime lire le pouvoir des mots !  J’aime écrire le pouvoir des mots !

Lise Bellavance

 

Conclusion

J’espère que ces différents points de vue vous ont plu. Si oui, il est probable que les romans qu’ils ont écrits vous plairaient également. Les mots, ça mène loin et ça élargit notre univers, à chacun d’entre nous d’en profiter.

Lucie Brodeur,

éditeure, ou éditrice si vous préférez, pour Les productions luca

 

Partagez si vous avez aimé !

Vous pouvez avoir accès à tous leurs ebooks publiés à partir de la page Comme éditeur

Soyez le premier à commenter sur "Le pouvoir des mots"

Laissez votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :