La mémoire du coeur

La mémoire du coeur

 

Éternel célibataire, avide de pouvoir et orgueilleux, Guillaume Cloutier est un homme dont l’enfance difficile l’a forgé en adulte égocentrique et l’a amené à se battre chaque jour pour maintenir son indépendance.
Flatté par son succès social d’aujourd’hui, il se croit invincible.
Mais sa vie bascule quand il est confronté à la maladie, à la faiblesse, à la dépendance : pour survivre, il doit subir une greffe de coeur.
Il perd totalement le contrôle sur sa vie et suite à sa transplantation, d’étranges rêves et sensations le troublent.
Le monde de l’invisible s’invite maintenant dans son quotidien. Définitivement, il deviendra différent, mais est-ce en mieux ou en pire ? Saura-t-il trouver un quai avant de sombrer ?

Sur Amazon ou sur Kobo

Voici un extrait :

Un coeur de pierre

Élisabeth Samson connait Guillaume depuis plusieurs années. Jeune brunette célibataire de 30 ans, Élisabeth n’est pas très grande, à peine 1 mètre 50. Ses longs cheveux frisés étaient toujours savamment attachés en chignon ou autrement. Elle avait de la classe dans son attitude et ses manières, mais aussi simplement dans sa façon d’être.

Il fut un temps où ils étaient amants. Pendant trois ans, ils avaient même partagé un appartement, avaient été un couple en amour, du moins c’est la lecture qu’en faisait Guillaume. Jusqu’au jour où Élisabeth avait fait ses valises et l’avait quitté, exaspérée « de son manque d’empathie et de son égoïsme chronique ». Ce sont précisément les deux reproches clairement exprimés par Élisabeth lors de son départ.

C’est la rencontre avec Élisabeth qui avait donné l’opportunité à Guillaume d’acheter cette entreprise paysagiste qui faisait son bonheur. Élisabeth travaillait dans cette boîte depuis déjà quelques années quand ils s’étaient rencontrés.

Les anciens propriétaires quittaient le Québec et Élisabeth l’avait su quelques semaines avant que le tout devienne public, ce qui avait positivement avantagé Guillaume dans les négociations. Il avait remporté le gros lot et depuis, l’Oeil vert lui appartenait.

Et comme Élisabeth et lui s’étaient laissés en bons termes, il avait fait le pari de garder son ex comme employée, et il ne l’avait jamais regretté. Élisabeth savait garder sa place, comprenait qu’il était le propriétaire et exécutait ce qu’elle avait à faire avec brio, sans trop se mêler de ce qui ne la regardait pas.

De plus, elle était très compétente, appréciée de tous, ce qui le servait et lui permettait de ne pas regretter sa décision. Aucun conflit, jusqu’à maintenant, n’avait assombri leur situation à l’un comme à l’autre. Et Élisabeth était un beau brin de femme, ce qui ne nuisait à rien pour Guillaume.

Élisabeth était chargée de projets et une conseillère avisée sur les contrats relatifs aux entreprises. Considérant qu’Émile était responsable de l’administration des projets et des relations avec les employés, elle avait peu d’occasions de rencontrer Guillaume, si ce n’est lors de la rencontre hebdomadaire.

Quant au rôle de Guillaume, sa principale responsabilité consistait à trouver les contrats, les négocier et les administrer avec le comptable et finalement, superviser l’ensemble de la boîte. Ils formaient un trio efficace et payant.

C’est pourquoi il en avait fait ses partenaires. La compagnie avait le vent dans les voiles, le trio était tourné vers une même vision d’avenir. Ils détenaient la recette du succès.

Ce matin, son intervention concernant Dion était plutôt inhabituelle, ce n’était pas de son ressort de se mêler de la gérance du personnel.

— Guillaume veut que je vire Dion !

— Pardon ? Mais pourquoi ?

— Parce qu’il est improductif, voilà tout ! Parce qu’il perd son temps et qu’il représente une mauvaise graine au sein de nos employés.

— Guillaume, tu sais bien que c’est faux, lance Élisabeth de sa voix calme habituelle. Il est très intelligent, très efficace et surtout, il est super original dans sa conception.

D’ailleurs, comme j’en ai déjà parlé avec Émile, alors que toi tu veux le congédier, je pensais plutôt lui offrir un poste de responsable de chantiers. J’ai besoin d’un troisième responsable, nos deux équipes n’y arriveront pas cette année.

— Pas question, je ne veux plus le voir ici, c’est réglé !

— Attends Boss, t’es pas sérieux là ? C’est lui qui a eu les meilleures idées l’été dernier sur le chantier des Remparts. Élisabeth, dis-lui.

— Émile a parfaitement raison, Guillaume. Je suis entièrement d’accord avec lui, ce gars est très original et créatif. On en a besoin ! On lui doit le succès du projet de la rue Bouvier, de celui de la Place La Cité et celui des Remparts.

C’est lui qui les a menés à terme l’an dernier, et sans surplus de salaire ! Les problèmes qu’on avait eus au projet des Remparts, c’est lui qui en a trouvé la solution. C’est pas rien ! Tous ces projets de l’an dernier, ça représente 60% de notre chiffre d’affaires, penses-y comme il faut.

— Boss ! C’est toi qui es improductif là !

— Guillaume, plutôt que de l’écarter, au contraire fais comme je te dis, donne-lui plus de responsabilités, nomme-le responsable de chantiers, tu canaliseras son « m’as-tu-vu ? » Et tu l’auras moins sous les yeux puisqu’il sera à l’extérieur, sur les chantiers. Guillaume, écoute-moi. Quand t’ai-je donné un mauvais conseil ?

— Ah ! fais chier tous les deux… OK, je lui donne une dernière chance, et c’est vraiment la dernière, vous avez compris ? Et Émile, j’veux que tu lui passes un moyen savon et je ne veux plus le voir trainer et faire le coq pendant les heures de travail, sinon, c’est moi-même qui le virerai ! OK, foutez le camp maintenant !

Émile, satisfait, laisse apparaître un petit sourire de satisfaction et quitte le bureau expressément, avant que Guillaume ne change d’idée. Élisabeth, se lève tranquillement, termine sa dernière gorgée de café et se dirigeant vers la porte, lentement, lance nonchalamment à Guillaume :

— Mais qu’est-ce qu’il a bien pu te faire ou te dire pour que tu le détestes autant ? Je pense qu’il t’indispose autant parce que c’est une « petite vedette », vive, intelligente, mais macho, tout comme toi. Deux coqs à l’Oeil vert, c’est trop pour toi ?

Tout comme Émile, la jeune femme quitte rapidement le bureau de Guillaume avec un petit sourire aux lèvres, mais pas pour les mêmes raisons. Et c’est ce qui rend Guillaume vraiment exaspéré.

 

Sur Amazon ou sur Kobo

Tous nos ebooks

Toutes nos vidéos

Le blog de l’auteure

 

Bienvenue aussi sur la boutique : https://ecolo-luca.com

Une bonne lecture ?

Une bonne lecture ?

Vous cherchez une bonne lecture ?

Voici ce que Les productions luca a produit et publié avec tous les liens vers Amazon.com. Vous n’avez qu’à changer le com par ca, fr ou tout autre code du pays où vous êtes.

Nos livres sont tous aussi captivants les uns que les autres. Ils sont aussi formatés d’une façon aérée, ce que vous apprécierez, assurément !
Vous retrouverez aussi des extraits sur www.livresenligne.ca.

Voici donc la longue liste des titres et auteurs, les meilleurs qui soient :

Louise Alarie

S.O.S. TERRE, La vie à l’intérieur de la Terre, JORDAN la victime, Les cavaliers noirs, La sauvageonne, Venue de loin, La grotte secrète, Un chien peu ordinaire

Le retour des Atlantes, Le calvaire des Atlantes, Oh Dieu ! Aide-moi !

J’arrête de boire ! Du théâtre, La petite planète verte, Il était une fois … Jérémie,

Une belle histoire, Les Vies Passées Existent, La Maquette, Les Bébés Éprouvettes, Le Caméléon, Tu m’appartiens, Kidnapping, La Grange, Un tueur en série, Les rideaux jaunes, Drame à l’interne, Le Serpent Celui qui se venge, LA DRAGONNE,

L’EFFET BOOMERANG

Série Enquête Soeur Jeanne, Série Enquête Enlèvement

Série Enquête Prédateur Sale Affaire

Zeke et Mirco Les protecteurs, Soléa La planète des protecteurs

Sirfla La fille des protecteurs

Mutants de la Série Traverse, Chaines de la Série Traverse

Guides de la Série Traverse

Jeunes : Maxime et le chêne

En anglais : An extraordinary dog

Normand Jubinville

MOESS-1 L’Initiation , MOESS-2 L’Arbre de Vérité, ou Tyad le Zeol

MOESS-3 Le Vortex , MOESS-4 De feu et de glace

Entre les comètes, Le rêve d’un apprenti détective, L’homme congelé

Les légumes d’Antoine, La sorcière du lac Brais, L’incendiaire de Sherbrooke

SOS Catou, Louis L’Ours, Fausses pistes, Le Chamane Sanglant, La louve de Coaticook, La femme secrète, La femme secrète 2 Danger ! Pirates, LES GUÊPES

De la série Exploration ou MOESS :

Planète sans oxygène, Derrière les interdictions

Les couloirs de transfert, Feu et Glace

Joelle Jay

Santé au naturel et Anatomie ou

LA MISE AU POINT Votre clé santé

L’intoxication Base de la maladie, Les glandes, source des malaises

La ménopause, La magie de l’argile, Les vaccins

 Les enzymes,

Hyperactivité vs Ritalin

Trucs Santé No 1 L’Acidité, Trucs Santé No 2 La peau

Trucs Santé No 3 Menstruations et Ménopause

Trucs Santé No 4 Le système immunitaire

Recommandations alimentaires et Substituts

Trucs Santé No 5 Les allergies, Trucs Santé No 6 La fatigue,

L’agriculture et l’élevage Pour la santé, L’indice glycémique,

Lise Bellavance

Guérir du passé Tome 1 / 2, Guérir du passé Tome 2 / 2

LE TROISIÈME MONDE

RÊVES Trois nouvelles

Claire Hamelin Manning

Terra Cotta Le futur de l’humanité ou L’horrible face de la planète bleue

Le legs du millionnaire Sam Wilcox

L’ADN ultime

Quand l’Diable s’en mêle

Le Programmeur, Y a-t-il une app pour ça ? Projet Copie Carbone,

or The horrible fate of our Blue Planet

or in 3 parts of Life Survival :

Point of no return 1, The Dream 2 and Journey to New Earth 3

The will of Sam Wilcox

The Ultimate DNA

The Forbidden Book

The Programmer, Is there an App for That?

Project Carbon Copy

Raynald Collard

Série « Les 3 automnes »

L’automne de Tsunamia 1, L’automne de Leana 2

L’automne de Sara 3

Claude Yvan Mézières

Série « L’essentiel »

L’Ermite 1, Ado à Paris 2, Une histoire au Vatican 3

Laurence Billaud

L’enfant du Mistral, Prime Device contre rebelles,

L’héritage inattendu,

Paris-Québec ou un amour infini, Les Terroristes du Bien

Marcel Robillard

Épaves et trésors

Les secrets d’un pirate Les vies antérieures existent-elles ?

Wrecks and Treasures, Secrets of a pirate Is there earlier life?

Nicolas Vidril

La légende, Le Maître Guerrier, ASILE, L’apprenti-magicien

La mer des ténèbres, Schubert vous connaissez ?

Une histoire sans fin

Gérard Caron

L’enfant transpersonnel et son tempérament

L’enfant transpersonnel et son apprentissage

Vers l’intériorité La connaissance de soi, Comment atteindre l’intériorité

Clara Franceschetti Cancline

La Saga Julius Caesar

ou

Ma Jeunesse No 1, Famille Sexe et Voyages No 2

Prisonnier des Pirates No 3, Amour Orgies et Vie publique No 4

Grand Pontife No 5, Guerres et Amant(e)s No 6

Tentative de paix No 7, Encore du sang No 8

La saga Cléopâtre No 9, Roi ou Caesar No 10

Yves Fiset et Franz Alberts, Louise Morin, Marie-France Carpentier

De la série « Invention »

Du génie ça se paie, Écologie, L’éducation, Le piège

Lady Sylvana ou Au port de Montréal de Louise Morin

Née poète de Marie-France Carpentier

Autres

Petit LEXIQUE Santé et Services sociaux, Petit LEXIQUE Santé et Services sociaux Alphabétique de Julia Tinnion

Se transformer pour guérir de Racheal D.

Transform Yourself to Heal by Racheal D.

Jac et Mo dans l’Intracoastal de André Sylvestre et Gordon Collins

La fabuleuse deécouverte du Professeur Lou Foc de André Sylvestre

Jac et Mo L’avenir de la fabuleuse découverte du Professeur Lou Foc de André Sylvestre

LE RETOUR DU VÉRITABLE CRÉATEUR de Isaac Kahuma Mupenda

 

La suite s’en vient… Elle est ici:

Découvrez tous les ebooks publiés par Les productions luca

 

Toutes nos vidéos

 

Tous nos ebooks

Bienvenue aussi sur https://ecolo-luca.com

 

 

 

Entres parenthèses

« Entre parenthèses », un article de Lise Bellavance

Entre parenthèses
par Lise Bellavance

Voilà, j’ai enfin débloqué dans mon écriture. En fait, on s’attarde parfois sur un détail, on veut décider là, maintenant d’une bagatelle qui n’a pas une importance capitale et qu’on peut laisser en suspens. Alors voilà comment j’ai décidé de régler mon problème.

La panne

La panne… pas d’inspiration, mais la panne dans le règlement d’un problème, d’un détail de l’intrigue. Du moins, dans l’étape où je suis actuellement, c’est-à-dire pour mon premier jet. Exemple: Je ne sais pas si la scène aura lieu chez la mère de mon personnage ou chez lui. Retourne-t-il aujourd’hui ou demain à la maison? Avant la scène, j’inscris entre parenthèses: (LIEU: à déterminer). Point. On continue.

ET… sur ma liste À FAIRE, j’inscris (chapitre 12, Lieu à déterminer) et si j’ai des arguments pour un ou pour l’autre de ces choix, je vais dans mes OUTILS POUR ÉCRIRE de ce roman, j’ouvre une nouvelle page, et faisant cette référence (chapitre 12, LIEU), j’y inscris mes arguments pour un et pour l’autre choix.

Ma liste À FAIRE du roman en cours, je la lis chaque jour, j’y songe régulièrement, parallèlement à mon écriture. Et à un moment donné, je trouve, je décide et je corrige le tout.

 

Premier jet

Pour un premier jet, l’important n’est pas le détail, mais de savoir si mon histoire se tient. Uniquement. Si elle vaut le détour. Si les personnages et l’intrigue sont crédibles. Le premier jet, c’est un PREMIER jet.

Alors, peu importe les détails, que ce soit beau, bien écrit, juste et logique, qu’importe, c’est comme un test des personnages, une épreuve pour savoir si le terrain est praticable. Et il faut aller jusqu’au bout, même si on ne sait pas trop où se situe la ligne d’arrivée. On trouvera bien en chemin. Sinon, bien on inscrira à la fin, entre parenthèses : Fin à déterminer.

Quand j’ai fini le premier jet, je le sais. Alors je recommence l’écriture, je réécris, je relis. Je m’interroge sur les petits détails, je questionne tout et rien. Je corrige. Je peaufine. Et toutes mes hésitations, mes détails non élaborés avec une note entre parenthèses, je les règle.

J’ai bloqué pendant plusieurs mois, parce que je croyais que le détail sur lequel je me butais au chapitre 12 devait être réglé tout de suite. Alors que non. Jamais. Même si je sais que lorsque je le trouverai, il m’obligera probablement à changer plein d’autres détails des chapitres précédents, selon le choix que je retiendrai. Mais il n’était pas obligatoire à cette étape.

 

Écrire sans discontinuer

J’ai compris que le « détail » ne devait en aucun cas m’arrêter d’écrire. C’est ce que j’ai vraiment compris. Continuer. Coûte que coûte. Régler les détails, plus tard.

Quand mon premier jet sera fini. Par exemple, actuellement, je suis à écrire le chapitre 18. Et j’ai trois éléments en suspens dans la trame. Voici comment je les ai inscrits dans le manuscrit: 1) (Rêve du personnage « X ». Sujet: Souvenir de son chien. 2) (Écrire l’histoire du personnage « Y » à son emploi). 3) (Description du lieu physique de l’appartement du personnage « Z »).

Comme chaque description est extrêmement importante parce qu’elle fait partie de l’histoire du personnage et doit apporter certains détails sur la personnalité de celui-ci, vaut mieux attendre si on ne trouve rien de probant ou de signifiant.

Ça, je le faisais depuis longtemps, pour les descriptions dans le premier jet. Mais pour le reste, je m’obligeais toujours à trouver les détails de l’intrigue. Jusqu’à maintenant, tout s’était toujours bien passé. Sauf cette fois-ci, dans ce roman, au chapitre 12. J’ai compris que ce n’est pas toujours nécessaire de tout savoir à ce stade-ci. Quitte à revenir avant la fin si ça nous fatigue trop.

L’idée, c’est de ne pas s’arrêter en cours de route. Jamais. Il faut écrire. Une description. Un rêve. Un chapitre. Mais écrire. Toujours. Sans pause.

Voilà la grande découverte de mes « vacances ». Des vacances à la retraite ? me direz-vous ? Faut le faire ! Eh oui. Ce sont quelques semaines dans l’année où je n’écris plus, ou peu. Ou je lis, je me prélasse, je fais la grasse matinée. Quelques semaines seulement, l’été.

Je suis vraiment contente d’avoir réglé mon petit problème. Et j’avais le goût de vous le partager. Et c’est reparti ! J’ai repris le collier, la plume, le clavier…     Pour écrire un mot

À votre tour d’écrire… laissez-moi vos commentaires.

Lise Bellavance

 

Nos auteurs à l’honneur

m

Voici nos auteurs à l’honneur :

Parcourez des articles fort intéressants sur eux et leurs livres. Du site « ecrivonsunlivre.com. Juste à cliquer sur les images ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

m

Bonne lecture !

m

RÊVES

RÊVES Trois nouvelles

Trois nouvelles où le rêve et l’imagination s’opposent à la réalité, où ce qui est ressenti assez fort prend vie, où ce qui est convoité ou craint devient réel.

Cet auteure veut rêver, elle prétend croire à ses rêves, elle souhaite faire de ses désirs, un monde réel illimité.

Car comme l’a si bien dit Mohammed Ali : « L’homme qui n’a pas d’imagination, n’a pas d’ailes ».

Sur Amazon ou sur Kobo

 

1. RÊVES DE SANG

“Qui donc a rêvé? Suis-je le rêveur, donc le responsable de ma vie, ou suis-je rêvé par autrui, donc en son pouvoir? »

Lewiss Carroll

J’aime le noir. J’aime le soir. J’aime la nuit. Et heureusement. Car le sommeil me fuit depuis des jours et des jours. Mon travail de comptable me saoule. Je n’y retrouve plus la satisfaction d’antan. J’essaie de regagner la flamme, le plaisir des chiffres qui dansent et s’agglutinent sur mon écran.

Je voudrais contrôler à nouveau les nombres afin qu’ils rentrent dans le rang, retrouver les transactions et les résultats ou former le bilan attendu.

J’étais le meilleur de ma boîte. Préféré des gros clients, je laissais ma trace partout où je passais. Mais voilà que juin m’a livré un trop-plein. Je m’appelle Éric. J’ai 35 ans. Je me sens seul. Je ne ris plus. Je ne mange plus. Je ne dors plus.

Et aujourd’hui, isolé dans mon lit, devant ce mur blanc, trop blanc, je ferme les yeux et j’essaie de trouver une autre façon de rêver. Je m’évertue à inventer un lieu imaginaire. Il me faut retrouver un instant magique pour me refaire une beauté. Car sinon, j’ai bien peur que je ne m’en sorte pas.

Allez, Éric. En avant, t’es capable ! Tu dois y arriver. Mais comment ?

Je pousse un grand soupir. Mes yeux s’ouvrent à nouveau et retournent vers ce mur blanc. Dans le passé, j’y ai conçu bien des scénarios, avant de dormir. Mes yeux y projetaient des centaines d’images féériques et merveilleuses.

Sur Amazon ou sur Kobo