L’EFFET BOOMERANG

L’EFFET BOOMERANG

Trois meurtres commis en peu de temps. Y a-t-il un lien entre eux ?

Comment peut-on devenir victimes de telles atrocités ?

Le beau policier appelé Kean et son équipe doivent résoudre ces trois meurtres.

Quelle piste sera la bonne ?

À vous de le découvrir dans ce pittoresque roman policier. Vous serez captivés, assurément !

Sur Amazon ou sur Kobo

Voici un extrait :

LES FILLES

Elles sont belles toutes les deux, jeunes, minces. L’une a les cheveux soyeux, blonds et bouclés, l’autre possède une chevelure noire qui tombe bien raide au milieu de son dos. D’ascendance chinoise de par sa mère et d’un père québécois, son visage de porcelaine et ses yeux bridés vert océan comme ceux de son père, lui confèrent une beauté unique.

Elles viennent toutes les deux d’un milieu de nantis et toute leur attention est tournée vers elles. Elles rient facilement puisque la vie ne leur fait que des cadeaux.

La blonde se nomme Noémie et Mia est son amie d’enfance. Elles vont au même collège privé et sont toutes les deux âgées de quatorze ans.

Leurs parents sont amis, le père de Noémie est avocat tandis que celui de Mia est médecin spécialisé en plastie.

Les filles se sont consultées, et malgré leur jeune âge, ont décidé de se rendre dans une boîte de nuit. Pour ce faire, elles doivent se vieillir, c’est pourquoi elles se sont enfermées dans la chambre de Noémie afin de se préparer. Une fois maquillées à outrance, la chevelure bien coiffée, elles se vêtent de robes courtes au décolleté plongeant.

En se regardant dans le miroir, elles pouffent de rire.

— À te voir, Mia, on dirait que tu as vingt ans.

— Et toi, donc, regarde-toi, tu ressembles à une vamp.

— C’est le but, non ? On va s’amuser comme deux petites folles ce soir. Oui, ce soir c’est LE grand soir. Mais nous devons attendre que mes parents soient sortis. J’ignore pourquoi ils traînent encore. Ils m’énervent.

Assises toutes les deux sur le lit de Noémie, elles attendent nerveusement.

— Dis, Noémie, si nous sortions par l’arrière, tes parents ne risqueraient pas de nous voir.

— Non, je veux mettre les chaussures de ma mère qui sont dans sa chambre. Je n’ai rien d’élégant à me mettre, et elle est encore là à se maquiller. Elle m’énerve !

Un petit coup frappé à la porte les fait sursauter.

— Noémie, c’est maman. Nous sortons, fais bien tes devoirs et ne te couche pas trop tard, tu as cours demain, ne l’oublie pas.

— Bien sûr, maman. Ne crains rien, je ne me coucherai pas trop tard. Bonne soirée.

— Merci ma fille.

Et la mère descend le long escalier pour rejoindre son mari, un peu contrarié, car il l’attend depuis une demi-heure près de la porte.

— Ça y est, ils sont sortis enfin. Je file prendre ses chaussures. Tu en veux une paire toi aussi ?

— Pourquoi pas, je sais que ta mère en a des tonnes.

— Ouais, elle aime les chaussures et les sacs.

En entrant dans la chambre, sur trois longues étagères, elles voient pas moins d’une soixantaine de paires de chaussures à talon.

— Ouah ! C’est encore pire que celles de ma mère ! Elle va finir par en avoir autant que Céline Dion.

— Bon, on a pris assez de retard, choisis ce qui te conviens et partons.

Chaussées de hauts talons, elles s’exercent à marcher. Au début, leurs pieds se renversent facilement, pas du tout habituées à marcher sur ce genre de chaussures. Encore un peu de pratique et l’affaire est réglée.

— Nous arrêterons un taxi sur la route. Je ne tiens pas à ce qu’il sache où j’habite, et puis je veux m’habituer à marcher sur ces échasses.

Une fois installées dans un taxi, Noémie demande au chauffeur de les conduire sur Sainte-Catherine au club Reno. C’est là que l’ami Pierre, un copain plus âgé du collège, raconte qu’il se passe des choses supers. Toutes les deux meurent d’envie de savoir quelles étaient ces choses supers qui se produisent là-bas.

Pendant le trajet, Noémie a une idée :

— Nous allons changer nos noms. Moi je m’appelle Tania et toi, ce sera Sue. Tu es d’accord ?

— Oui, j’aime bien Sue.

Le chauffeur qui les a entendu, sourit.

 

Sur Amazon ou sur Kobo

Les eBooks

Les vidéos

Bienvenue aussi sur http://ecolo-luca.com

MON JIMMY

MON JIMMY

Jimmy a 27 ans et vit sous l’influence d’une mère dominatrice depuis qu’il est au monde.

Un jour, quelqu’un décide de le libérer, en tuant sa mère.

Une série de meurtres vient perturber les policiers de la SPVM. Sont-ils tous reliés ? C’est alors que le lieutenant-détective, Kean Butler et son équipe cherchent à retrouver les meurtriers.

Comment Jimmy réussira-t-il à surmonter cette emprise que sa mère exerçait de façon malhonnête sur lui ?

Il sera aidé de sa fiancée et de son père. Réussiront-ils à le sortir de cet effroyable piège tendu par sa mère ?

Sur Amazon ou Kobo

Voici un extrait :

UNE SECONDE AGRESSION

C’est Cynthia qui venait de recevoir l’appel. Elle rejoignit Kean dans son bureau.

— Kean, une autre avocate vient d’être abattue dans sa maison. C’est son petit garçon épouvanté qui nous a téléphoné.

— Non, t’es sérieuse, une autre avocate ? Je te rejoins dans quelques minutes.

En arrivant sur la scène de crime, ils virent une femme, pas plus de 35 ans affalée sur un canapé imbibé de son sang.

Une policière retenait le petit garçon en larmes, dans une autre pièce. Le légiste n’étant pas encore arrivé, Kean demanda à ce que personne n’entre tant que la police scientifique ne serait pas là.

Il se rendit dans la cuisine et vit le petit bonhomme. Un enfant d’environ 6-7 ans qui pleurait la morve au nez. Il semblait inconsolable malgré la gentillesse de la policière désespérée.

Cynthia s’approcha et lui demanda son nom.

— Jean-Charles, répondit-il en s’essuyant le visage sur son chandail.

— Trouvez-moi des papiers mouchoirs, Christine.

Elle abandonna le garçon et partit à la recherche de ceux-ci. C’est alors que Cynthia le prit dans ses bras et le serra fort contre elle. Il se laissa aller en pleurant et en nommant sa maman.

— On a fait du mal à ma maman.

— Tu as vu celui qui lui a fait du mal ?

— Un monsieur. Il est parti en courant. Ma maman criait, je suis entré dans son bureau même si elle ne veut pas que j’y aille. Mais, elle criait.

Le légiste venait d’arriver. Guidé par Kean, il entra dans le bureau et examina la femme. En levant les yeux, il dit à Kean :

— Appelle une ambulance, elle n’est pas morte.

Heureux d’entendre cela, il fit l’appel sans tarder.

Cynthia continuait d’interroger l’enfant avec douceur. Christine avait déniché une boite de papiers mouchoir et la tendit à Cynthia.

— Tiens, mouche ton nez et dis-moi comment je peux appeler ton papa.

— Papa, il travaille, je ne peux pas le déranger, il n’aime pas ça.

— Je crois qu’il sera d’accord cette fois.

Il cessa de pleurer et sortit un portable de sa poche. Cynthia, surprise de voir un si jeune enfant avec un portable, lui demanda de le lui passer.

— C’est écrit : papa, vous avez juste à appuyer sur le bouton.

Elle le fit.

Un homme bourru répondit :

— Jean-Charles, je t’ai…

— Ce n’est pas Jean-Charles mais Cynthia Alex, sergent-détective de la SPVM.

L’homme se radoucit.

— La police ? Pourquoi ? Il est arrivé quelque chose à Jean-Charles ?

— Non, c’est plutôt à votre femme. Elle a été abattue dans son bureau il y a quelques minutes.

L’homme ne dit rien tant la nouvelle venait de le souffler.

— Elle… elle est morte ?

— Je crois que oui. Le médecin vient tout juste d’arriver.

— J’arrive, dit-il et raccrocha complètement confus.

— Ton papa s’en vient.

— Il va être très fâché. Toujours il me dit : Je te confie ta maman. Mais je ne sais pas c’est quoi, confie.

— Hé bien moi, je vais te le dire. Ça veut dire qu’il te laisse en prendre soin et c’est ce que tu as fait en nous téléphonant.

— Il ne sera pas fâché ?

— Oh, non, il ne le sera pas.

Au même moment, Kean entra dans la cuisine. Il se pencha vers l’enfant assis sur Cynthia pour lui dire :

— Ta maman est blessée mais elle n’est pas morte. Le médecin s’en occupe.

— C’est vrai ? Je veux lui parler, demanda-t-il en sautant par terre.

— Non, elle ne va pas très bien, attends encore un peu.

— J’ai appelé le père, il va rentrer sans tarder.

— C’est bien, Cyn. J’entends l’ambulance qui arrive, je vais au devant.

Les ambulanciers firent diligence, embarquèrent la femme promptement et partirent toute sirène hurlante.

Sur Amazon ou Kobo

Les eBooks

Les vidéos

Vous êtes toujours les bienvenus sur https://ecolo-luca.com

Sur les côtes de la Gaspésie

Sur les côtes de la Gaspésie

Le voyage d’une autre époque sur un voilier pour faire le tour de tous les points sur les côtes de la Gaspésie.

Mer, nature et épiscopat raconté par un prêtre.

Des aventures dignes de mention et qui sauront vous captiver.

Sur Amazon

 

Voici un extrait :

L’Ile aux Basques

Juin 18 (6 h. A.M.)

Un faible vent nous a, pendant la nuit, portés vis-si-vis de l’île aux Basques, ainsi nommée parce qu’autrefois les Basques avaient, en ce lieu, formé des établissements pour la pêche, pour l’exploitation des huiles de poisson, et surtout pour faire la traite des pelleteries avec les sauvages de Tadoussac.

Durant la première partie du dix-septième siècle, la compagnie de la Nouvelle-France eut plusieurs fois à se plaindre du commerce de contrebande que faisaient les Basques, les Hollandais et aussi les Anglais, quand ils en trouvaient l’occasion.

Jusqu’ici le bulletin sanitaire n’a eu à enregistrer que des rapports favorables : la santé publique était bonne dans la petite communauté, l’appétit était encore meilleur.

Aujourd’hui, il y a perte d’appétit chez M. T., puis chez Hector et enfin chez Jacquot. Ce n’est pas tout : une maladie se déclare, et c’est bien le terrible mal de mer. Tous trois pâlissent, s’agitent et font de violents efforts.

Autour d’eux se rassemble un groupe de spectateurs. Personne, cependant, ne s’apitoie sur le sort des malheureuses victimes. Qu’elle est affligeante la situation d’un pauvre malade, étendu sur les planches du pont, la face dans la poussière, et ne levant les yeux que pour contempler des visages riants !

Prête-t-il l’oreille aux chuchotements des assistants, dans l’espérance de saisir quelques mots d’encouragement ? Il reconnait qu’il est l’objet de leurs mauvaises plaisanteries.

Veut-il se lever pour faire face aux railleurs ? Ses jambes ploient, sous le poids de son corps et le laissent tomber, expose à de nouvelles insultes. Une seule consolation lui reste : c’est l’espérance de pouvoir un jour rire à son aise de ses persécuteurs, lorsqu’ils auront eux-mêmes été abattus et désarmés par la maladie.

Les désastres de la journée sont causés par un fort vent de nord-est, en face duquel la Sara s’agite avec violence.

Le Bic et ses souvenirs

Sur Amazon

Les eBooks

Les vidéos

Bienvenue aussi sur : https://ecolo-luca.com

L’Ile d’Orléans

L’Ile d’Orléans

 

Les Soirées Canadiennes sont des histoires captivantes qu’on ne rencontre pas ailleurs.

Vous aimerez revivre de ces époques parfois bien lointaines, mais vécues par nos compatriotes.

Vous apprendrez, entre autres, comment se protéger des feux-follets.

L’Ile d’Orléans a joué un rôle important dans notre histoire, à vous de le découvrir !

Sur Amazon

Un extrait :

L’arrivée

Pendant que je me livrais à toutes ces réflexions, le bateau touchait au quai.

Il était alors, une heure et demie. De sorte que ce fut après une demi-heure environ de la plus heureuse des navigations possibles que le débarquement eut lieu. Quel débarquement prosaïque !

Pas de vigie pour nous annoncer d’avance que nous allions toucher au terme de notre course. Pas une seule bouche, chargée de faire entendre à nos oreilles ce mot magique : « Terre ! Terre ! » mot trois fois béni qui caresse si délicieusement l’oreille de tout navigateur.

Parmi cette foule de voyageurs qui encombraient le bateau, pas un seul individu n’eut l’air de se rappeler qu’il allait fouler le sol privilégié de l’Ile de Bacchus, de vénérable mémoire.

Pas un, non plus, qui fit mine seulement de craindre l’apparition soudaine d’un de ces redoutables loups-garous ou feux-follets traditionnels, dont la patrie de ces fiers insulaires a été de temps immémorial, la terre de prédilection.

Au sortir du bateau, ma première visite fut pour les ruines de l’ancien fort des Hurons. Ces ruines furent découvertes en 1856, par M. N. H. Bowen, à une petite distance seulement du quai.

C’est un mur de cinq pieds d’épaisseur, recouvert, lorsqu’on fit les excavations, d’un pied de terre, où poussaient à l’envi les unes des autres, les ronces et les jeunes érables.

Ainsi que je l’ai déjà mentionné en passant, ce fut en l’an 1651 qu’un assez fort parti de Hurons vint se réfugier à l’Anse-du-Fort. Ce parti était composé de cinq à six cents personnes environ.

Aidés de leurs missionnaires, ils se mirent à défricher la terre et à cultiver. Pendant la première année néanmoins, ils vécurent de la charité et des aumônes des Français, auxquels ils témoignèrent toujours la plus vive reconnaissance et l’attachement le plus sincère.

L’année 1652 fut encore pour ces infortunés une année de tristesse et de deuil. Six hommes de leur bourgade avec trois enfants se rendaient dans un grand canot a Tadoussac, où ils allaient vendre leur farine de blé-d’Inde aux Montagnais. Une tempête les surprit dans le fleuve, et engloutit la frêle embarcation avec ses neuf passagers.

En 1653, il y eut une grande assemblée de Sauvages au bout de l’Ile. Une des cinq nations iroquoises, celle des Onnontagués, — se sentant d’humeur à faire la paix, envoya à cet effet une députation aux Hurons de l’Anse-du-Fort.

Le Gouverneur, M. de Lauzon assista officiellement à cette réunion. Il y eut de part et d’autre des discours et des promesses. Le traité fut scellé par l’échange de présents, et le tout se termina par des fêtes et des réjouissances.

Outre le fort dont je viens de parler, et outre les wigwams hurons, le voyageur, à cette époque, aurait pu voir encore s’élançant du milieu des sapins et des érables qui recouvraient la plage, le clocher d’une petite chapelle construite avec les économies des Français, et avec des peines infinies, pour le service de ces pauvres sauvages.

Rien ne saurait égaler la piété toute primitive de ces fidèles chrétiens ainsi que la vivacité de leur foi. À diverses reprises durant le jour, la cloche faisait entendre ses joyeuses volées au milieu des airs, et conviait les fidèles à l’église.

On y récitait des prières publiques. Puis, un choeur de jeunes huronnes chantaient en leur langue, des cantiques composés par leurs dévoués missionnaires.

Sur Amazon

Tous nos ebooks

Toutes nos vidéos

Visitez aussi notre boutique : https://ecolo-luca.com

Une bonne lecture ?

Une bonne lecture ?

Vous cherchez une bonne lecture ?

Voici ce que Les productions luca a produit et publié avec tous les liens vers Amazon.com. Vous n’avez qu’à changer le com par ca, fr ou tout autre code du pays où vous êtes.

Nos livres sont tous aussi captivants les uns que les autres. Ils sont aussi formatés d’une façon aérée, ce que vous apprécierez, assurément !
Vous retrouverez aussi des extraits sur www.livresenligne.ca.

Voici donc la longue liste des titres et auteurs, les meilleurs qui soient :

Louise Alarie

S.O.S. TERRE, La vie à l’intérieur de la Terre, JORDAN la victime, Les cavaliers noirs, La sauvageonne, Venue de loin, La grotte secrète, Un chien peu ordinaire

Le retour des Atlantes, Le calvaire des Atlantes, Oh Dieu ! Aide-moi !

J’arrête de boire ! Du théâtre, La petite planète verte, Il était une fois … Jérémie,

Une belle histoire, Les Vies Passées Existent, La Maquette, Les Bébés Éprouvettes, Le Caméléon, Tu m’appartiens, Kidnapping, La Grange, Un tueur en série, Les rideaux jaunes, Drame à l’interne, Le Serpent Celui qui se venge, LA DRAGONNE,

L’EFFET BOOMERANG

Série Enquête Soeur Jeanne, Série Enquête Enlèvement

Série Enquête Prédateur Sale Affaire

Zeke et Mirco Les protecteurs, Soléa La planète des protecteurs

Sirfla La fille des protecteurs

Mutants de la Série Traverse, Chaines de la Série Traverse

Guides de la Série Traverse

Jeunes : Maxime et le chêne

En anglais : An extraordinary dog

Normand Jubinville

MOESS-1 L’Initiation , MOESS-2 L’Arbre de Vérité, ou Tyad le Zeol

MOESS-3 Le Vortex , MOESS-4 De feu et de glace

Entre les comètes, Le rêve d’un apprenti détective, L’homme congelé

Les légumes d’Antoine, La sorcière du lac Brais, L’incendiaire de Sherbrooke

SOS Catou, Louis L’Ours, Fausses pistes, Le Chamane Sanglant, La louve de Coaticook, La femme secrète, La femme secrète 2 Danger ! Pirates, LES GUÊPES

De la série Exploration ou MOESS :

Planète sans oxygène, Derrière les interdictions

Les couloirs de transfert, Feu et Glace

Joelle Jay

Santé au naturel et Anatomie ou

LA MISE AU POINT Votre clé santé

L’intoxication Base de la maladie, Les glandes, source des malaises

La ménopause, La magie de l’argile, Les vaccins

 Les enzymes,

Hyperactivité vs Ritalin

Trucs Santé No 1 L’Acidité, Trucs Santé No 2 La peau

Trucs Santé No 3 Menstruations et Ménopause

Trucs Santé No 4 Le système immunitaire

Recommandations alimentaires et Substituts

Trucs Santé No 5 Les allergies, Trucs Santé No 6 La fatigue,

L’agriculture et l’élevage Pour la santé, L’indice glycémique,

Lise Bellavance

Guérir du passé Tome 1 / 2, Guérir du passé Tome 2 / 2

LE TROISIÈME MONDE

RÊVES Trois nouvelles

Claire Hamelin Manning

Terra Cotta Le futur de l’humanité ou L’horrible face de la planète bleue

Le legs du millionnaire Sam Wilcox

L’ADN ultime

Quand l’Diable s’en mêle

Le Programmeur, Y a-t-il une app pour ça ? Projet Copie Carbone,

or The horrible fate of our Blue Planet

or in 3 parts of Life Survival :

Point of no return 1, The Dream 2 and Journey to New Earth 3

The will of Sam Wilcox

The Ultimate DNA

The Forbidden Book

The Programmer, Is there an App for That?

Project Carbon Copy

Raynald Collard

Série « Les 3 automnes »

L’automne de Tsunamia 1, L’automne de Leana 2

L’automne de Sara 3

Claude Yvan Mézières

Série « L’essentiel »

L’Ermite 1, Ado à Paris 2, Une histoire au Vatican 3

Laurence Billaud

L’enfant du Mistral, Prime Device contre rebelles,

L’héritage inattendu,

Paris-Québec ou un amour infini, Les Terroristes du Bien

Marcel Robillard

Épaves et trésors

Les secrets d’un pirate Les vies antérieures existent-elles ?

Wrecks and Treasures, Secrets of a pirate Is there earlier life?

Nicolas Vidril

La légende, Le Maître Guerrier, ASILE, L’apprenti-magicien

La mer des ténèbres, Schubert vous connaissez ?

Une histoire sans fin

Gérard Caron

L’enfant transpersonnel et son tempérament

L’enfant transpersonnel et son apprentissage

Vers l’intériorité La connaissance de soi, Comment atteindre l’intériorité

Clara Franceschetti Cancline

La Saga Julius Caesar

ou

Ma Jeunesse No 1, Famille Sexe et Voyages No 2

Prisonnier des Pirates No 3, Amour Orgies et Vie publique No 4

Grand Pontife No 5, Guerres et Amant(e)s No 6

Tentative de paix No 7, Encore du sang No 8

La saga Cléopâtre No 9, Roi ou Caesar No 10

Yves Fiset et Franz Alberts, Louise Morin, Marie-France Carpentier

De la série « Invention »

Du génie ça se paie, Écologie, L’éducation, Le piège

Lady Sylvana ou Au port de Montréal de Louise Morin

Née poète de Marie-France Carpentier

Autres

Petit LEXIQUE Santé et Services sociaux, Petit LEXIQUE Santé et Services sociaux Alphabétique de Julia Tinnion

Se transformer pour guérir de Racheal D.

Transform Yourself to Heal by Racheal D.

Jac et Mo dans l’Intracoastal de André Sylvestre et Gordon Collins

La fabuleuse deécouverte du Professeur Lou Foc de André Sylvestre

Jac et Mo L’avenir de la fabuleuse découverte du Professeur Lou Foc de André Sylvestre

LE RETOUR DU VÉRITABLE CRÉATEUR de Isaac Kahuma Mupenda

 

La suite s’en vient… Elle est ici:

Découvrez tous les ebooks publiés par Les productions luca

 

Toutes nos vidéos

 

Tous nos ebooks

Bienvenue aussi sur https://ecolo-luca.com

 

 

 

LA MISE AU POINT

LA MISE AU POINT Votre clé santé

 

Par Joelle Jay, naturopathe diplômée.

 

Si vous voulez prendre en main votre santé, ce livre vous sera d’une grande utilité. Pour la compréhension du corps humain et les solutions proposées en cas de problème, cela se fera tout naturellement.

Joelle Jay, naturopathe diplômée, a voulu partager avec vous sa grande expérience de praticienne de la santé. C’est une référence et un véritable cadeau ! À vous d’en profiter !

 

Sur Amazon

 

 

Voici un extrait :

E. Le coeur

Le coeur est un organe surtout constitué de muscles et pesant environ onze onces (312 grammes). Il pompe environ 2 000 gallons (9 092 litres) de sang à travers 60 000 milles (95 500 kilomètres) de vaisseaux sanguins. Le muscle cardiaque pompera environ cinquante-cinq millions de gallons du sang durant une vie, pour nourrir soixante trillions de cellules.

Le sang transmet l’oxygène et les éléments nutritifs à chaque cellule. Le sang capte également des déchets cellulaires (le CO2) pour les ramener vers le côté droit du coeur, qui envoie ce sang aux poumons pour y être oxygéné. Le sang oxygéné du coeur gauche, va retourner dans le corps, par l’aorte et les autres vaisseaux pour pouvoir aller nourrir toutes les cellules.

Le coeur est le muscle le plus fort du corps. Il peut vivre facilement 150 ans. Le coeur est notre moteur : lorsqu’il est en santé, il bat à 80 m / h. Comme tout moteur, il a besoin d’une équipe de soutien. Lorsqu’il faiblit, c’est souvent parce qu’il travaille trop : l’équipe de soutien ne fait plus son travail et le coeur ne fonctionne que… sur une roue !

L’équipe de soutien comprend : le sang, la glande thyroïde, les glandes surrénales, la batterie, la prostate ou l’utérus, et la septième cervicale.

Lorsqu’il y a du Candida et des parasites dans l’organisme. Il est facile de comprendre comment le coeur peut être affecté. Le Candida et les parasites se nourrissent de nos minéraux, ce qui affecte le sang. Lorsque le sang est en santé, il est riche en minéraux : on dit qu’il est électrique. Lorsqu’il passe dans le coeur, il laisse une charge électrique pour recharger le coeur, mais s’il n’a pas de minéraux, il n’est pas électrique et ne peut recharger le coeur et il se fatigue. Le Candida et les parasites affaiblissent aussi la glande thyroïde.

Un des rôles de la glande thyroïde est d’envoyer l’électricité au coeur. Si la glande thyroïde est fatiguée et ne peut faire son travail, le coeur en souffre. Quant aux glandes surrénales, elles jouent plusieurs rôles dans l’organisme, dans ce cas-ci, elles prennent la relève de la thyroïde quand celle-ci est épuisée. Les glandes surrénales agissent un peu comme un deuxième coeur, ou plutôt, comme le pacemaker du coeur et lui donnent donc de l’électricité. Dans le cas qui nous préoccupe, les glandes surrénales pompent le sang des pieds vers le coeur. Si elles sont épuisées, le coeur pompe davantage pour aller chercher le sang et il se fatigue.

La batterie, c’est notre réserve électrique. La glande thyroïde produit l’électricité et l’envoie dans la partie du système nerveux située en bas du cerveau, ce que j’appelle la batterie. Le coeur comme tout moteur a besoin de courant. Donc, si la batterie est à plat parce qu’on a trop de stress, on brûle notre électricité à cause d’un mauvais style de vie. C’est un peu comme si la batterie de notre voiture était à plat : il n’y aurait plus de courant ! Notre moteur ne pourrait plus démarrer.

Prostate et utérus : Ces deux organes sont composés de muscles, vitamines, minéraux, hormones au même titre que le coeur. Si le coeur a un manque, il va puiser dans la prostate ou dans l’utérus.

La septième cervicale est la plus grosse vertèbre située à la base du cou. Plusieurs nerfs partent du cerveau, passent par la septième cervicale et vont nourrir le coeur et les glandes surrénales. Un des rôles de ces nerfs est de donner un stimuli constant au rythme du coeur et apporter de l’énergie aux glandes surrénales pour qu’elles puissent servir de soutien au coeur.

Le pouce et le petit doigt ne font pas partie de l’équipe de soutien, mais sont aussi reliés aux fonctions cardiaques. L’index est l’accélérateur, et le pouce le frein. Dans chaque doigt passent des nerfs et des méridiens. En fait, chaque doigt est relié à un méridien qui est relié à son tour à un organe. En tirant sur les doigts assez fortement, on entend un craquement, comme si la jointure reprenait sa place et laisse ainsi passer l’électricité. Lorsque les jointures sont raides (on tire, mais ça ne bouge pas beaucoup), l’électricité ne passe pas et selon le doigt, le méridien et l’organe qui correspond à ce doigt seront privés d’électricité, donc d’énergie pour bien fonctionner.

Les os, en général, sont des réserves de minéraux. Les minéraux servent à faire l’électricité. Les jointures, les vertèbres et les os des mâchoires, particulièrement lorsqu’il y a douleur, indiquent que le corps a besoin d’électricité quelque part. Si on ressent une douleur, il est bon de frotter cet os (quinze à vingt secondes) tous les jours jusqu’à ce que la douleur ait disparu.

En frottant, on donne l’électricité qui vient de nos doigts. Bien entendu, si on est épuisé, on n’aura pas beaucoup d’électricité. Il vaut mieux alors se faire frotter par quelqu’un d’autre qui a de bonnes réserves d’électricité.

Notons que tout virus, parasite et le Candida ont une charge électrique et se nourrissent de notre électricité.

Parmi les symptômes reliés au coeur, on retrouve :

. Voix rauque
. Souffle court, essoufflé facilement
. Douleurs sous les omoplates
. Fatigue
. Chevilles enflées
. Insomnie
. Difficultés à digérer si fatigué
. Haute ou basse pression
. Maux de tête
. Constipation
. Panique
. Anxiété
. Palpitations
. Serrement de poitrine
. Yeux exorbités
. Problèmes circulatoires
. Syndrome prémenstruel
. Marcher le dos courbé
. L’impression qu’on va étouffer, etc.

Produits thérapeutiques pour le coeur

Sur Amazon

Visitez le site de Joelle Jay : www.joellejay-sante.com

Nos ebooks publiés

LA DRAGONNE

LA DRAGONNE    

 

Un nouveau personnage a fait son entrée récemment au Service de police de la ville de Montréal. Elle s’acharne contre le détective Kean et s’ingénie à le garder à l’écart.

Qu’est-ce qui se trame derrière tout cela ? Pourquoi veut-elle absolument accuser un innocent ?

Kean devra changer d’emploi s’il veut continuer son enquête. Pas facile tout cela pour lui. Voyons comment il va s’en sortir.

Vous aimerez cette histoire trépidante !

 

Sur Amazon

ou sur Kobo

 

MAGOUILLES

Kean se rendit au parc. Attendit un long moment avant de voir venir un véritable colosse. Un gars qui devait peser dans les 125 kilos et qui faisait presque deux mètres. Kean le regarda venir, en compagnie de Gil, sans broncher.

Gil montra Kean du doigt qui attendait assis sur un banc.

— Il est là, il nous attend, Burns.

Les deux hommes s’approchèrent et prirent place aux côtés de Kean.

— Alors, mec, tu veux vendre ?

— Ouais, répondit Kean, sans même regarder le gars. J’ai besoin de fric.

— Bon, laisse-moi t’expliquer la mise en marché.

Et le gros homme de lui donner le mot de passe et la façon d’agir sans être remarqué.

— Ce sont de petites quantités que tu donnes. J’ai apporté un sac dans lequel tout est emballé individuellement. Tu laves les vitres, tu donnes le mot de passe et si la personne te répond : d’accord, tu lui files un emballage. C’est tout simple et ça marche du tonnerre. Habituellement, ils ont l’argent tout prêt. En fin de journée, tu rapportes l’argent à Gil et on te file ton pourcentage.

— Combien ?

— 30%, c’est le prix.

— Non, j’veux 50%. Après tout, c’est moi qui fais l’travail.

Burns jeta un coup d’œil à Gil. Ce dernier haussa les épaules. Kean comprit que 50% était le vrai prix.

— Tu as une bonne tête, on m’a dit que tu ramassais plus d’argent que les autres à laver des vitres, je veux bien te donner 40%.

— Non, c’est 50% ou j’le fais pas.

Le gros homme soupira et prit le sac.

— D’accord, dit-il en le tendant à Kean.

À ce même moment, trois hommes se dirigèrent vers le trio. Marcel s’approcha de Burns et lui lança :

— Police, je vous arrête.

Burns voulut s’enfuir mais deux hommes le retinrent. Il s’en défit facilement et se mit à courir. L’un des policiers sortit son taser et lui lança les aiguillons électriques dans le cou. Cela eut pour effet de lui couper les jambes. Entretemps, Gil se retrouva menotté et déjà, un policier l’amenait vers son véhicule.

Burns lança un regard assassin à Kean en lui criant :

— T’es qui, toi, faux jeton !

— Le faux jeton, je ne crois pas que ce soit moi, amigo.

— Beau travail, Kean, lui dit Marcel. Nous allons faire parler ces deux-là.

— Je veux en être…

— Il n’en est pas question, tu n’es plus policier.

— Dans ce cas, Max Bernard assistera à l’interrogatoire. Je veux Joe Plourde.

— D’accord, Max pourra venir.

— Je l’appelle immédiatement. Ne commencez pas sans lui.

Kean fit le numéro de portable de Max.

— Hé vieux, c’est moi. On vient d’arrêter les gars qui peuvent nous conduire à Joe Plourde. Marcel Bichon, que tu connais, accepte que tu assistes à l’interrogatoire. Ils se rendent à Parthenais, tu peux venir ?

— Je ne peux pas mais j’irai quand même. Alors, tu les as eus ?

— Ouaip, ils se servaient des squeegee pour vendre leur drogue au coin des rues. J’espère seulement qu’il n’arrivera pas malheur au Faucon.

— Qui ?

— Laisse tomber, c’est un gars qui m’a aidé mais qui ne fait pas partie du réseau. Rends-toi à Parthenais et moi je vais tenter de le retrouver.

Kean parcourut les rues afin de trouver le Faucon. Il s’informa auprès des autres mais personne ne l’avait vu depuis l’avant-veille.

Bon Dieu, où est-il passé, celui-là ? se demandait Kean, inquiet.

Il revint à la soupe populaire et ne le vit pas. Il s’informa auprès du cuisinier qu’il connaissait.

— Non, je n’ai pas vu le Faucon. Parfois, il ne vient pas lorsqu’il rencontre son fils. Il a un droit de visite et ne le manque jamais. Il l’aime énormément, son petit gars.

— Cela me soulage de penser qu’il est avec son enfant. Si tu le vois, téléphone-moi. Tu as toujours mon numéro ?

— Bien sûr, Kean, que je l’ai.

Rassuré, Kean sortit et se rendit attendre à la SQ.

 

Sur Amazon ou Kobo

Une auteure productive

Une auteure productive

Voici une vidéo présentant une auteure productive. Elle ne présente que ses livres de la Série Enquête, car elle en a écrit plusieurs autres. Les histoires de la série Enquête sont individuelles. Ce sont les enquêteurs qui sont les mêmes personnages. On s’y attache, bien sûr.

Voici donc quelques livres captivants de Louise Alarie.

 

Ou sur YouTube

Tous écrits par Louise Alarie, rappelez-vous de ce nom !

Voici les liens pour vous les procurer ou en voir un extrait :

 

Soeur Jeanne :

https://www.amazon.com/dp/B00FPVC2AA

http://www.amazon.ca/dp/B00FPVC2AA

https://itunes.apple.com/ca/book/serie-enquete-s-ur-jeanne/id722426975?l=fr&mt=11 

https://store.kobobooks.com/fr-ca/ebook/soeur-jeanne

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/SrJeanne.html

 

Enlèvement :

http://www.amazon.com/dp/B00GGS3X0Y

https://www.amazon.ca/dp/B00GGS3X0Y

https://itunes.apple.com/us/book/serie-enquete-enlevement/id738521226?mt=11

https://store.kobobooks.com/fr-ca/ebook/enlevement-2

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/Enlevement.html

 

Prédateurs :

http://www.amazon.com/dp/B00H3QXBKA

https://www.amazon.ca/dp/B00H3QXBKA

https://itunes.apple.com/ca/book/serie-enquete-predateur/id773481948?l=fr&mt=11

https://store.kobobooks.com/fr-ca/ebook/predateur-1

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/Predateur.html

 

Sale Affaire :

http://www.amazon.com/dp/B00LAMR9VA

https://www.amazon.ca/dp/B00LAMR9VA

https://store.kobobooks.com/fr-ca/ebook/sale-affaire-1

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/Sale_Affaire.html

 

LES BÉBÉS ÉPROUVETTES :

http://www.amazon.com/dp/B00OZ4WQ3G

https://www.amazon.ca/dp/B00OZ4WQ3G

https://store.kobobooks.com/fr-ca/ebook/les-bebes-eprouvettes

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/BebesEprouvettes.html

 

Le Caméléon :

http://www.amazon.com/dp/B00R8PN2X2

https://www.amazon.ca/dp/B00R8PN2X2

http://store.kobobooks.com/fr-CA/ebook/le-cameleon-2

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/Cameleon.html

 

Tu m’appartiens

http://www.amazon.com/dp/B00U8ZNB6M

https://www.amazon.ca/dp/B00U8ZNB6M

https://store.kobobooks.com/fr-ca/ebook/tu-m-appartiens-3

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/TuMAppartiens.html

 

KIDNAPPING :

http://www.amazon.com/gp/product/B014L3J9IA

https://www.amazon.ca/gp/product/B014L3J9IA

https://store.kobobooks.com/fr-CA/ebook/kidnapping-6

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/KIDNAPPING.html

 

UN TUEUR EN SÉRIE :

http://www.amazon.com/TUEUR-EN-S%C3%89RIE-Enqu%C3%AAte-French-ebook/dp/B01EQQBGUQ

http://www.amazon.ca/TUEUR-EN-S%C3%89RIE-Enqu%C3%AAte-French-ebook/dp/B01EQQBGUQ

https://store.kobobooks.com/fr-ca/ebook/un-tueur-en-serie

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/TUEUR.html

 

DRAME À L’INTERNE :

https://www.amazon.com/dp/B01N9WWXCC

https://www.amazon.ca/dp/B01N9WWXCC

https://www.kobo.com/ca/fr/ebook/drame-a-l-interne

Un extrait : http://livresenligne.ca/Alarie_2/DrameInterne.html

 

Le SERPENT Celui qui se venge :

https://www.amazon.com/dp/B06XXVLYTM

https://www.amazon.ca/dp/B06XXVLYTM

https://www.kobo.com/ca/fr/ebook/le-serpent-7

Un extrait : http://plein-de-livres.com/le-serpent/

 

Et pour voir d’un coup d’oeil toutes ses publications c’est ici :

http://livresenligne.ca/Site/L.Alarie.html

 

Bonne lecture !

 

Merci de votre visite !

 

Vous êtes toujours les bienvenus à visiter notre boutique : https://ecolo-luca.com