La couleur de l’éclairage

La couleur

Mes nouvelles recherches sur les lumières DEL à proposer sur Amazon m’ont amené à retrouver mes notes d’un cours que j’ai donné au cégep dans le secteur textile : la Colorimétrie. Cette vidéo éducative sur la couleur devrait vous apprendre des choses. La traduction se trouve au-dessous. Voici donc la vidéo qui devait être la plus courte possible :

Ecolo-lumen 14F

 

La couleur de l’éclairage

par Lucie Brodeur (ex-enseignante en colorimétrie textile)
http://luca-sproducts.com

Qu’est-ce que la Colorimétrie ?

La colorimétrie est l’étude de la mesure de la couleur, afin de donner des valeurs objectives à une couleur qui est de nature subjective. C’est rouge. Non c’est écarlate.

Où utilise-t-on la Colorimétrie ?

Peinture, plastique, secteur de l’automobile, cosmétiques, l’éclairage et plusieurs autres.

Perception de la couleur

Les 3 facteurs essentiels pour voir la couleur :
1- Une source de lumière
2- L’objet
3- L’observateur
Si l’un d’eux varie, la sensation changera, conséquemment la perception de cette couleur sera différente.

1- Les sources de lumière

Ex. : Fluorescent, bulbe incandescent, soleil, chandelle, tungstène, LED (Luminescent Electro Diode), etc.

Qu’est-ce que la lumière ?
La lumière est de l’énergie sous la forme de radiations électromagnétiques que l’oeil peut voir.

Les radiations sont caractérisées par leur longueur d’onde (nanométres)
1 nanomètre équivaut à 10 -9 mètre = 1 (lambda)

Lumière neutre : autour de 560 nm
Incandescent: autour de 590 nm
Fluorescent: 450 nm

Longueur d’onde :
Pour un flux électromagnétique (comme la radio, la lumière, etc.), c’est la distance minimale entre les 2 points de l’onde dans le vide. L’unité est le nanomètre : 10 -9 mètre (lumière visible).

2- L’objet

Quelle couleur cet objet apparaitra-t-il sous différente lumière ?

La nature de l’objet

L’objet absorbe la lumière.
La pomme apparait rouge parce que les pigments à sa surface absorbent une grande partie des couleurs et réfléchissent le rouge et un peu de jaune.

Si l’objet absorbe toute la lumière, il sera noir.
Si l’objet réfléchit toute la lumière, il sera blanc.

 

3- L’observateur, l’oeil

Les images se développent sur la rétine.
Sur la rétine, il y a 2 types de cellules photosensibles : les batonnets pour l’intensité de la lumière et les cônes qui sont stimulés par les couleurs (rouge, vert et bleu)

Et le dernier facteur : l’interprétation de la couleur. La personne qui évalue est-elle expérimentée ? Fatiguée ? Âgée ? A-t-elle une anomalie de vision ?
Dans chacun de ces cas, la perception couleur sera changée.

 

Synthèse Additive de l’Éclairage

En ajoutant une lumière colorée à une autre, une nouvelle couleur est formée. Si vous ajoutez chacune des couleurs primaires également, vous obtiendrez du blanc.

 

Synthèse Soustractive pour les objets

Une couleur primaire est celle qui ne peut être obtenue en la mélangeant à d’autres.

Pour les objets, les couleurs primaires sont les couleurs secondaire de la lumière : Jaune, Cyan et Magenta.
Si vous additionnez également chacune de ces couleurs, vous obtiendrez du noir.
Note : Les couleurs tertiaires sont les mêmes dans les 2 systèmes.

Pourquoi ces 2 systèmes ? Additif et Soustractif ?
Parce que vous voyez la couleur lorsque la lumière est présente et aussi parce que l’objet a sa propre couleur.

 

Caractéristiques de la couleur (Munsell)

1- Teinte (rouge, bleu, vert, etc.)
2- Intensité (pâle ou foncé). Plus de luminosité : plus de lumen et plus de clarté.
3- Pureté (chroma) (plus gris ou plus vif)

 

Sources de lumière

Chaque source de lumière est associée à une température couleur.
La température couleur est la température à laquelle un corps noir doit être chauffé afin d’obtenir la couleur de la source de lumière.

Par exemple, pour obtenir la couleur d’une lampe incandescente, le corps noir doit être chauffé à 2858 °K. C’est la façon dont est classifiée la couleur d’un illuminant. (1 °Kelvin = – 273.15 °Celcius.)
4000-4500 °K est notre lumière de couleur neutre ou naturelle.

Illuminé sous une lampe 60w incandescent (2800 °K), sous un bulbe LED (4000 °K) et par un jour ensoleillé sans lampe.

luca’s Ecolo-lumen offre des DEL de couleur naturelle, 12 w, gradable, une lampe écologique que vous achèterez pour très longtemps.

Vous pouvez vous la procurer sur Amazon US ou CAN en cliquant ici !

 

 

2 Comments on "La couleur de l’éclairage"

  1. Sylvain Lévesque | at | Répondre

    Merci et félicitations pour cette synthèse de ce qu’est la lumière et des couleurs réfléchies par les objets. C’est une clarification très appréciée de ma part, qui travaille en affichage commercial.

    • admin | at | Répondre

      Merci pour ton commentaire. Tu as raison : cela s’applique dans la plupart des domaines d’expertise.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :