Le SERPENT

Le SERPENT Celui qui se venge   La femme de Kean Butler disparaît un matin sans que personne ne sache ce qui lui est advenu. Kean et son coéquipier cherchent dans les dossiers des criminels lequel d’entre eux serait susceptible de faire une pareille chose. Les quelques messages SMS reçus, ne mettent pas les policiers sur la bonne voie, ni même sur aucune voie. Elwin, enfermée dans une cave, sous-alimentée, se bat pour survivre. Elle espère que son mari la trouvera vivante. Elle ne cesse de penser à Xavier, son fils adoptif si fragile. Clouée sur son grabat, un poignet attaché, elle ne peut rien faire d’autre que d’attendre que l’on vienne la délivrer. Une semaine plus tard, on amena Cynthia, une policière, et on l’attacha dans cette même cave. Qui sont ceux qui l’ont enlevée ? Que désirent-ils ? Quelle vengeance désirent-ils assouvir ? C’est ce que Kean et ses amis policiers tentent de découvrir. Sur Amazon ou Kobo   LA DISPARITION Kean, occupé à une réunion qui n’en finissait plus à la fin de la journée, avait, à la demande du chef, éteint son cellulaire à l’instar des autres. Tous les policiers du centre opérationnel convoqués à cette…

RÊVES

RÊVES Trois nouvelles Trois nouvelles où le rêve et l’imagination s’opposent à la réalité, où ce qui est ressenti assez fort prend vie, où ce qui est convoité ou craint devient réel. Cet auteure veut rêver, elle prétend croire à ses rêves, elle souhaite faire de ses désirs, un monde réel illimité. Car comme l’a si bien dit Mohammed Ali : « L’homme qui n’a pas d’imagination, n’a pas d’ailes ». Sur Amazon ou sur Kobo   1. RÊVES DE SANG “Qui donc a rêvé? Suis-je le rêveur, donc le responsable de ma vie, ou suis-je rêvé par autrui, donc en son pouvoir? » Lewiss Carroll J’aime le noir. J’aime le soir. J’aime la nuit. Et heureusement. Car le sommeil me fuit depuis des jours et des jours. Mon travail de comptable me saoule. Je n’y retrouve plus la satisfaction d’antan. J’essaie de regagner la flamme, le plaisir des chiffres qui dansent et s’agglutinent sur mon écran. Je voudrais contrôler à nouveau les nombres afin qu’ils rentrent dans le rang, retrouver les transactions et les résultats ou former le bilan attendu. J’étais le meilleur de ma boîte. Préféré des gros clients, je laissais ma trace partout où je passais. Mais voilà que juin m’a…

Chénerol

Chénerol père et fils C’est l’histoire d’une famille renommée dans le Tout-Paris ; en fait de deux familles. De deux amis réunis par la politique, la mondanité et les enfants. À cette époque, les qu’en dira-t-on sont importants et il faut sauver les apparences. Voyez comment chacun d’eux essayent de s’en tirer avec tout cela. Sur Amazon   Voici un extrait : Les coupables fuient Les coupables fuyaient vers le Midi. Leur fuite n’ayant pas été préméditée, toute la richesse de Chénerol n’avait pu leur assurer un asile plus confortable que le banal compartiment de première classe où ils étaient seuls. Clotilde s’était couchée tant bien que mal à grand renfort d’oreillers et dormait ou faisait semblant de dormir. Son visage calme ne portait l’empreinte d’aucun souci. La peau délicate n’avait point de rides, les yeux semblaient clos par un sommeil d’enfant, le rose charmant des joues gardait son inattaquable pureté. Elle était aussi fraîche, aussi jolie qu’au matin, lorsque sa fille venait lui dire bonjour. Chénerol ne la regardait que de temps en temps, pour ainsi dire à la dérobée. Perdus dans la nuit noire que striaient des bandes de neige à peine distinctes, ses yeux fouillaient un amas…